Going somewhere else?

Saint-Barthélemy

Saint-Barthélemy est une île et une destination prisée qui appartient aux Antilles françaises dans le nord des Caraïbes. Ses plages à couper le souffle, sa biodiversité remarquable, ses restaurants et résidences de luxe et sa “French touch” font de cette petite île un des lieux de vacances les plus privés et exclusifs du monde entier.

Carte des villas de Saint Barthélemy

Introduction

Perdue dans les Caraïbes

Saint-Barthélemy fait partie des Antilles françaises qui appartiennent elles-mêmes aux iles Leeward au nord-est des Caraïbes. Située à 240 kilomètres à l’est de Porto Rico, Saint-Barthélemy fut pendant longtemps rattachée à la Guadeloupe. Aujourd’hui, Saint Barth est une des destinations de luxe les plus prisées dans le monde.

D’une surface de 25 km2, l’ile compte seulement 9000 habitants, mais son climat attire plus de 70000 visiteurs durant la période des vacances d’hiver, en particulier pour Noel et le Nouvel An.

La destination préférée des stars

Etant l’une des plus petites iles de la région, Saint Barth est appréciée par les célébrités et les plus fortunés pour l’intimité qu’elle offre. En effet, en tant que destination « secrète » et très select, elle accueille les stars les plus célèbres : ne soyez pas surpris de croiser Jay-Z ou Alicia Keys durant votre séjour. Le lieu est un réel havre de paix, très loin de l’agitation et de l’effervescence de la vie urbaine.

Un échappatoire vers le paradis

Grâce à cette attractivité, les restaurants de classe mondiale, les spas luxuriants et les boutiques de luxe font évidemment partie du paysage local. La vie nocturne ne vous décevra pas non plus : les bars et boites de nuit haut de gamme vous emmèneront dans un univers que vous n’auriez jamais pu imaginer. Pour les amateurs de cuisine et de culture françaises, c’est le lieu de vacances idéal où vous pourrez trouver ce que la France a de meilleur à offrir.

Entourée de récifs peu profonds, l’ile volcanique abrite aussi de superbes plages et sites touristiques. Prenez le temps d’aller faire de la plongée sous-marine ou explorer les environs en yacht ou en jet-ski le long des criques, dans de belles eaux turquoises abritant une faune et une flore remarquablement bien conservées. L’hiver qui dure de décembre à avril correspond à la saison sèche et offre des températures moyennes de 30 degrés, ce qui fait de Saint Barth un lieu de relaxation très ensoleillé

Tranquillité, sérénité, charme, luxe, perfection … Les mots manquent pour décrire l’ile. Allez y faire un tour et faites-vous votre propre opinion !

Histoire et Culture

Un manque d’intérêt à ses débuts

En 1493, durant son second voyage, le navigateur Christophe Colomb découvrit la chaine d’iles des Petites Antilles, incluant Ouanalao (le premier nom de Saint-Barthélemy) : une petite ile à laquelle il donna le nom de son frère, Bartolomeo. En raison du faible intérêt qu’elle représentait à l’époque, l’ile fut abandonnée par Colomb qui partit vers d’autres découvertes.

En 1648, le français Longvilliers de Poincy établi sur l’ile proche de Saint Kitts décida de coloniser Saint-Barthélemy et y envoya 50 hommes. Cette petite colonie grandit mais en 1656 les indiens Carib massacrèrent les habitants, provoquant l’abandon de l’ile. Apres un accord de paix en 1659, De Poincy envoya un nouveau contingent de 30 hommes. En 1664, la colonie était peuplée de 100 hommes

Jusqu’à 1674 l’ile resta rattachée à la Colonie de Guadeloupe, sous la gouverne de la France. Les corsaires, voleurs et autres pirates en firent leur refuge. Malgré une invasion britannique à l’origine du pillage de l’ile en 1744, Saint-Barthélemy demeura française. Mais en 1784 un arrangement entre le roi Louis XVI et le roi Gustav III fit passer l’ile aux mains de la Suède en échange de quelque entrepôt à Gothenburg, l’actuelle seconde plus grande ville de Suède et un port majeur à cette époque.

Un miracle économique venu de Suède

Par conséquent Saint-Barthélemy devint une possession suédoise. Le roi Gustav fit des choix économiques intelligents comme de faire de Gustavia un port franc et permis ainsi à Saint Barth de se développer considérablement et d’entamer une période de prospérité. En 1815, la population avait cru jusqu’à 6000 habitants. Cependant, les guerres napoléoniennes et une série de catastrophes naturelles comme des périodes de sècheresse répétées, des ouragans, des pluies torrentielles et un terrible incendie en 1852 firent prendre la décision au roi Oscar II de rétrocéder l’ile à la France.

Des hauts et des bas

En 1878, après referendum, l’ile redevint française. Une ère de paix et de tranquillité débuta mais fut perturbée par des invasions de la flotte britannique, des soulèvements d’esclaves et le manque de ressources, qui poussèrent les familles à émigrer vers les iles Vierges américaines.

La Seconde Guerre Mondiale engendra la misère. Après quoi en 1946 les premières écoles ouvrirent leurs portes et les premières routes furent construites à travers la campagne et les montagnes. Le port de Gustavia connut une activité florissante, et l’ile reçut l’électricité en 1961.

L’explosion du tourisme dans les années 1980

Dans les années 1980, la vie sur l’ile évolua dans tous les sens du terme : le tourisme devint le moteur de l’économie, les conditions d’apprentissage dans les écoles s’améliorèrent considérablement et le sport devint populaire jusqu’à changer les habitudes de la population. Une centrale électrique fut construite et des câbles apportèrent l’énergie partout sur l’ile. D’importants projets furent menés pour moderniser l’ile comme celui qui conduit au développement de l’aéroport, qui s’agrandit encore aujourd’hui au fil des rénovations.

Aujourd’hui, l’ile continue d’évoluer et de nouveaux projets sont sur la table. La protection de l’environnement est devenue un sujet polémique depuis le développement du tourisme et l’accroissement de la population.

Au travers d’un référendum en 2003, les habitants de l’ile ont choisi l’indépendance administrative vis-à-vis de la Guadeloupe, qui fut enfin finalisée en 2007. L’ile de Saint-Barthélemy devint une collectivité territoriale d’outre-mer. Un conseil territorial fut élu pour gouverner l’administration, ce qui apporta davantage d’autonomie à l’ile. Gustavia a également conservé son statut de port franc.

Les armoiries

Pour l’anecdote, après que les archives nationales aient demandé à chaque municipalité et département de créer son propre symbole en 1977, celle de Saint-Barthélemy contacta un artiste héraldique qui aida à la création des armoiries en prenant en compte l’histoire complexe de l’ile. Ouanalao représente l’ancien nom de Saint-Barthélemy, la croix Maltaise illustre le fait que l’ile appartenait autrefois à l’ordre de Malte, la fleur de lys représente la monarchie française qui marqua le règne français sur l’ile, la couronne murale en or représente les déesses grecques qui étaient supposées protéger les villes, les couronnes des trois rois suédois rappellent la période de domination suédoise et les pélicans sont la mascotte de l’ile.

Agenda

Festival de Musique de St Barth

En janvier, un festival unique des arts de la scène incluant le meilleur de la musique live et des spectacles de danse dans le cadre informel des églises locales et des salles communales. Les musiciens sont des solistes et des chefs d’orchestres symphoniques venant du monde entier. Les chanteurs sont issus du Metropolitan Opéra de New York, du Lyric Opéra de Chicago et de la Scala de Milan. Les danseurs se sont produits avec le ballet de l’American Theater de New York l’Opéra de Paris, le ballet de San Francisco, le Ballet de Boston et le Bolchoï de Russie. Après les concerts, ne soyez pas surpris de croiser les artistes dinant dans l’un des restaurants gastronomiques que l’île propose.

Fun Cup de St Barth

Trois jours de compétition de planche à voile et une occasion extraordinaire pour tous les passionnés. Avec l’ambiance d’un événement sportif majeur et une grande convivialité, ne manquez pas cet événement qui accueille les plus grands champions du monde entier.

Arrivée de la Transat AG2R

L’arrivée de la célèbre course transatlantique. À bord de leurs voiliers, les marins naviguent jusqu’à St Barth, la perle des Caraïbes, où leur arrivée est toujours préparée avec soin. La tradition est d’accueillir les bateaux avec le son produit en soufflant dans les conques.

Sessions Estivales de Saint Barth

13 jours de musique live avec plus de 30 musiciens de 7 pays différents et 40 concerts dans 17 lieux ! Depuis 2009, l’organisation à but non lucratif « St Barth Rocks » organise ce festival de musique rock et électro qui s’est grandement développé.

Cata Cup de St Barth

L’événement le plus important des Caraïbes pour les catamarans. La Cata Cup de St Barth est née en 1992, lancée par quelques passionnés de voile, et n’a cessé de croître depuis sa création.

A Voir

Réserve naturelle de Saint -Barthélemy

Créée pour protégerl’environnement de l’île. La réserve couvre 1200 ha répartis en 5 zones. Ses missions principales sont la surveillance des mammifères marins et de leurs habitats, le suivi des tortues, le soutien de la faune, et la sensibilisation du public. Les meilleurs spots de plongée sous-marine sur l’île se trouvent dans la réserve mais informez-vous des règles ! Vous pourrez par exemple apercevoir des iguanes, des plantes aquatiques comme les nénuphars ou de nombreuses espèces d’orchidées.

Le Wall House (Musée territorial)

L’un des vestiges de l’époque suédoise. Ce bâtiment en pierre de deux étages abrite actuellement la bibliothèque de l’île et le principal musée. Situé à La Pointe sur le port de Gustavia, le bâtiment historique récemment restauré dispose d’artefacts et de documents picturaux relatant  l’histoire de Saint-Barthélemy.

L’église anglicane

Un autre vestige de l’époque suédoise. Surmontée d’une coupole en bois et construite dans différents styles coloniaux, derrière ses façades en bardeaux blancs se cachent des bâtiments peints dans de belles couleurs vives des Caraïbes.

Fort Gustave

Construit en 1787 par les suédois; ce fort se trouve au sommet d’une colline escarpée et abrite des ruines telles que ses remparts, son poste de garde, un dépôt de munitions, un four à bois, ou encore des canons. Il offre également une vue à couper le souffle sur Gustavia et son port. En venant, empruntez le chemin des cactus !

40 Villas de Saint Barthélemy